ZEA Agir actualités Home

L’Etat et l’industriel hors la loi, les militants poursuivis !

Alors que le préfet et l’industriel s’assoient sur des décisions de justice, les militants sont poursuivis !

Suite à une décision de la justice confirmée en appel en janvier 2019, l’industriel avait jusqu’au 1er janvier 2020 pour se mettre en conformité avec la loi sur ses rejets toxiques en mer. Afin d’échapper à ses responsabilités, l’industriel se déclare en faillite et est placé en redressement judiciaire le 12 décembre dernier.

Une nouvelle fois, l’Etat est complice de la poursuite de cette pollution : le 1er janvier 2020, le préfet autorise ALTEO à poursuivre ses rejets toxiques au delà des normes internationales autorisées : un véritable camouflet pour la justice!

Le 14 janvier nous apprenons qu’un de nos militants est poursuivi pour « vol en réunion » suite à notre action de livraison de boues rouges au Ministère de l’Environnement et au Fond d’investissement HIG, propriétaire d’ALTEO en février dernier.

Pendant ce temps, la plainte que nous avons déposée pour mise en danger d’autrui et atteinte à l’environnement est en cours d’instruction.

L’Etat et ALTEO sont hors la loi et ce sont les lanceurs d’alerte que l’on poursuit !